Actualités

vendredi 05 mars 2010

Travailler tous


La défiscalisation des heures supplémentaires constitue, au moment où les chiffres du chômage nous indiquent que la France compte 20 000 demandeurs d'emploi de plus au mois de janvier, un véritable scandale.

En effet, comment justifier le recours à ces heures supplémentaires alors que les entreprises expliquent que les carnets de commandes sont vides, qu'elles sont au bord de la faillite et qu'elles ne peuvent  bien sûr pas augmenter les salaires. Si elles sont dans l'obligation de recourir aux heures supplémentaires, on peut supposer que l'activité existe et que leurs salariés ne sont pas assez nombreux pour répondre à la demande.

Pour l'UMP, il faut permettre à ceux qui ont déjà un emploi de travailler encore plus. Tant pis pour les autres.

Pour les socialistes, il faut au contraire permettre à chacun d'entrer dans le monde du travail et donc de limiter le recours aux heures supplémentaires, dans le privé comme dans la fonction publique.