Actualités

vendredi 25 juin 2010

Mensonges


Flagrant délit de mensonges pour le maire... En une semaine exactement, Philippe Paul a dit tout et son contraire au sujet de l'initiation à la langue bretonne dans les écoles. A suivre dès aujourd'hui, à l'occasion du Conseil municipal de ce soir puisqu'un appel à la mobilisation a été lancé par le Collectif récemment créé.

A son retour de Chine, alors que son adjointe aux affaires scolaires avait fait connaître la position de la Ville amenant à la suppression de cette initiation au breton dans les écoles de Douarnenez, le maire a tenu à communiquer personnellement. Par communiqué de presse en date du mardi 15 juin 2010, il insiste : " (...) Considérant qu'elle n'avait pas à assumer seule les conséquences d'un désengagement du Conseil général d'un dispositif qu'il a lui - même initié, la Ville a donc décidé de ne plus collaborer à ce dispositif".

Une semaine plus tard, par voie de presse à nouveau, le maire affirme : " La porte n'est pas du tout fermée." (Ouest - France du mardi 22 juin 2010)... Mais alors, qu'en est-il de la position écrite et publiée le 15 juin décrétant que " la Ville a donc décidé de ne plus collaborer à ce dispositif" ?

Plus loin, le maire affirme sans la moindre gêne : " Je n'ai jamais dit qu'il y avait un désengagement du Conseil général." (Ouest- France du 22 juin 2010). Alors là... ! Le maire devrait relire ses propres communiqués de presse...

Tout cela témoigne à nouveau d'une gouvernance désastreuse de la Ville. En une semaine, le maire ment, son 1er adjoint déclare le plus naturellement du monde qu'il n'aurait pas pris la même décision, l'adjointe aux affaires scolaires n'intervient plus dans le débat et sa collègue chargée de la culture se dit "incompétente sur le dossier"...

Rassurant, vous ne trouvez pas ?