Actualités

jeudi 18 septembre 2008

L'école maternelle abandonnée par la droite


Réaction de Tangi Youinou aux propos de Xavier Darcos, ministre de l'éducation nationale

 

Les propos du ministre de l'éducation nationale sur l'école maternelle, méprisants pour les enseignants et inquiétants pour les parents d'élèves, provoquent à juste titre une polémique. Affirmer que les enseignants de petite section des écoles maternelles passent leur temps à organiser des siestes et à changer des couches est scandaleux.

Mépriser ainsi l’école maternelle et ses enseignants est indigne d’un ministre de l’éducation nationale.

Suppression de postes d’enseignant par milliers, réduction du temps scolaire annuel, appauvrissement des programmes d’enseignement et aujourd’hui mise en accusation du fonctionnement de l’école maternelle : la droite n’aime décidément pas l’école et ce à quoi elle travaille, à savoir l’égalité des chances.

A l’heure ou certaines classes maternelles de Douarnenez sont surchargées, l’éducation a plus que jamais besoin d’être défendue ! L’école est un trésor de la République que l’on ne peut pas laisser être méprisé et cassé ainsi !