Actualités

samedi 06 novembre 2010

Le PS condamne les suppressions de postes à Pôle emploi


Suppression de postes à Pôle emploi : le gouvernement ne donne plus les moyens aux chômeurs de retrouver un emploi.

 

La direction de Pôle Emploi vient d'annoncer la suppression de 1 800 postes d'ici fin 2011.

A Douarnenez où déjà cinq postes de conseillers-emploi n'ont pas été remplacés depuis le début de l'année, comme ailleurs en France, cette réduction massive et incompréhensible en période de crise revient à pénaliser encore davantage les millions de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, dont le nombre a encore augmenté en septembre 2010. Ce choix de faire des économies sur l'accompagnement des chômeurs aura inévitablement des répercussions sur leurs chances de retrouver un emploi correspondant à leurs qualifications.

Selon les dernières statistiques adressées aux membres du conseil d'administration de Pôle emploi, le nombre de demandeurs d'emploi suivis en moyenne par un conseiller ne cesse d'augmenter. A Douarnenez, ce chiffre avoisine les 150 quand les directives nationales parle de 105 (Pour la France il était de 92 en août 2009). Le manque d'effectifs, de moyens et de formation des agents entraîne aujourd'hui désarroi, colère et souffrance des deux côtés du guichet et conduit à une situation désormais habituelle à Pôle emploi : des agents débordés et des chômeurs abandonnés, perdant de plus en plus espoir en leur avenir.

Le parti socialiste condamne fermement cette volonté minutieusement organisée du gouvernement de détruire à petit feu le service public de l'emploi et demande au gouvernement de cesser d'entraver les efforts que des millions de Français font quotidiennement pour retrouver un emploi.