Actualités

lundi 11 avril 2011

Bachelot en ville - réaction de Pierre Maille


 

Inauguration de l’EHPAD « les jardins du clos » de Douarnenez.

Pierre Maille s’étonne du huis-clos .

 

C’est par hasard que Pierre Maille a appris l’organisation d’une visite officielle de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des solidarités et de la cohésion sociale, dans le Finistère pour l’inauguration de l’EHPAD « les jardins clos » à Douarnenez.

Il déplore que le Conseil général n’ait pas été associé à cette inauguration alors qu’il en est l’un des principaux financeurs aux côtés de l’Etat (plus de 3 millions d’euros de subventions départementales).

Il rappelle que dès 2005, le Conseil général a donné son accord sur la reconstruction de 170 lits permettant l’inscription de ce projet dans le 12ème contrat de plan Etat-Région (2000-2006). Ce projet a également été retenu dans la politique gérontologique du Conseil général « Bien Vieillir en Finistère ».

Il s’étonne de la précipitation de cette inauguration à huis-clos pour un projet qui date de 2000. C’est la raison pour laquelle il n’assistera ni à l’inauguration ni au déplacement de la ministre dans le Finistère.

Il s’interroge sur le lieu de sa visite, Madame Bachelot-Narquin aurait pu s’intéresser aux structures accueillant des personnes handicapées. En effet, pourquoi ne pas donner la priorité à ce qui relève de son ministère où les insuffisances de places sont criantes et dénoncées par les familles, tant dans les Instituts médicaux éducatifs que dans les Maisons d’accueil spécialisées.