Actualités

vendredi 24 juin 2011

Budget amputé au CNFPT


Les sénateurs socialistes dénoncent l'adoption en séance du 23 juin 2011, par la majorité sénatoriale, d'un amendement au projet de loi de finances rectificative 2011 visant à amputer de 32 millions d'€ par an le budget du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).

Cette mesure se traduira par la suppression de près de 40 000 journées de formation du CNFPT au détriment des agents territoriaux et des collectivités locales qui les emploient.

Alors que les transferts de compétences et le désengagement de l'Etat de nombreux services publics obligent les collectivités à adapter quotidiennement leurs missions, cette mesure privera donc les collectivités territoriales de la capacité d'offrir un service public de qualité à nos concitoyens.

L'opération immobilière effectuée par le CNFPT, invoquée par la droite pour justiifier son amendement, correspond en fait à la mise en oeuvre d'une recommandation de la Cour des comptes. Le groupe socialiste considère que l'adoption de cette mesure est vexatoire pour la présidence actuelle qui s'attache pourtant à assainir les comptes du CNFPT, après les critiques de la Cour des comptes portant sur la gestion de la présidence antérieure des années 2004 - 2008.