Actualités

jeudi 08 septembre 2011

Aire de carénage (3)


Le préfet vient d'adresser un courrier au maire, qui pointe des "difficultés juridiques" dans la procédure adoptée par la majorité UMP quant à la délégation de service public pour l'aire de carénage du port de plaisance. Nous avions donc raison. Le commentaire de Tangi Youinou, interrogé mercredi 7 septembre 2011 par Le Télégramme.

" Cette réponse ne nous surprend pas. Elle valide ce que nous avions dit en juillet, c'est-à-dire le caractère vicié de la première procédure. Le maire le reconnait implicitement puisqu'il réunit une nouvelle fois le Comité technique paritaire et la Commission consultative des services publics locaux. Mais la décision de ne pas représenter ce dossier en Conseil municipal est incompréhensible : le Conseil doit se prononcer sur cette nouvelle procédure, en connaissance des avis des commissions cette fois-ci règlementairement réunies...Ne pas consulter les élus est irrespectueux et juridiquement hasardeux..."