Actualités

vendredi 30 septembre 2011

Jusqu'où ?


Jusqu'où nous mènera la division de la droite ?

Jusqu'où les élus UMP vont-ils entraîner la ville toute entière ?

L'été n'a rien apaisé, il a juste permis aux alliés d'hier de s'organiser à leur guise en espérant mieux abattre le « clan » ennemi : réorganisation interne d'un côté et création d'une association de l'autre... Et les gentillesses ont à nouveau fusé entre les deux camps dès les premiers jours de septembre. La séparation est clairement entérinée. La rancoeur semble immense et rendez-vous est désormais pris entre eux pour les prochaines élections municipales, dans trois ans, à l'occasion desquelles nous verrons a priori la droite douarneniste éclatée en au moins deux grandes familles.

L'avenir nous dira si cette séparation était réllement motivée par une différence de points de vue sur les affaires municipales ou s'il s'agit seulement d'une concurrence entre deux ambitions. Toutes deux de droite.

D'ici là, nous ne nous laisserons pas distraire par ces querelles qui ne sont pas les nôtres. Peut-être encore plus que par le passé, nous travaillerons à ce que rien de ce qui est essentiel à nos yeux (éducation, solidarités, emploi et écologie) ne soit mis en cause ou « oublié » par la droite.

Parce que la prochaine majorité, de gauche, aura beaucoup de travail : mettre en place une stratégie globale axée sur le développement durable, permettre une démocratie locale participative et renforcer la coopération intercommunale. Le pays de Douarnenez le mérite, à nous tous de rendre possible cet « avenir nouveau ».

 

 

Tangi Youinou, Hervé Fourn et Annick Le Goff - Conseillers municipaux PS - Pour le rassemblement douarneniste