Actualités

jeudi 04 décembre 2003

Un débat sur l'avenir de l'école ?


Intervention de Tangi Youinou, maire adjoint à l'éducation

Comme partout en France, les Douarnenistes sont invités à participer au débat souhaité par le Président de la République et le Premier ministre sur l'avenir de l'école.

L'éducation mérite certainement un débat national et personne ne peut s'opposer au principe d'échanger sur cette question d'importance. Sauf que dans le même temps, le gouvernement Raffarin a décidé de casser l'éducation nationale en mettant en œuvre le plus grand démantèlement aujourd'hui connu dans le pays : suppression de 70 000 contrats d'aides-éducateurs et de surveillants, destruction de 4 000 emplois de professeurs de l'enseignement secondaire, absence de création de postes pour l'enseignement supérieur et l'université, remise en cause du plan « arts et culture à l'école »...

La question sociale est la grande absente de ce débat : il y a là une aberration. L'école n'est pas une cellule imperméable aux inégalités de fait. Le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche est muet sur le sujet.

Reste cependant l'espoir que ce débat ne se résume pas en une consultation grandeur nature limitée à l'enregistrement des doléances alors même que les décisions seraient déjà prises par le gouvernement.