Actualités

vendredi 23 décembre 2011

Jugement Asteel : réaction d'Annick Le Loch


Conseil de Prud'hommes de Quimper - dossier "Asteel", 23 décembre 2011. La réaction d'Annick Le Loch, députée de la circonscription :

 

« Asteel » :

La justice est passée pour rétablir les salariés dans leurs droits

 

" Les 134 anciens salariés d’Asteel qui ont contesté la procédure de licenciement mise en œuvre à leur encontre voient aujourd’hui la défense de leurs droits récompensée par la condamnation de l’entreprise au conseil de Prud’hommes de Quimper.

Un licenciement économique orchestré sans cause réelle et sérieuse, qui enjoint Asteel à verser les indemnités auxquelles chacun peut prétendre en fonction de son ancienneté et qui l’oblige à rembourser les allocations chômage qui ont été versées par Pôle Emploi…, le conseil des Prud’hommes disposait visiblement d’éléments éclairants pour apprécier le caractère illicite des licenciements intervenus.

Malgré le détricotage incessant du code du travail par le gouvernement et les comportements scandaleux de certaines entreprises, la justice rappelle, si besoin était, que les droits des salariés existent et ne sauraient être ainsi bafoués.

Présente à l’audience, j’ai pu partager la satisfaction de celles et ceux qui ont obtenu aujourd’hui gain de cause après avoir été licenciés par Asteel sans ménagement.

Mais cette satisfaction est pour moi de courte durée car je note aussi que nombre d’entre eux demeurent toujours sans emploi dans un bassin de vie douarneniste où la situation économique est fragilisée et où le sort de leurs collègues de LCI est toujours suspendu à l’engagement d’un repreneur pour le site."