Actualités

mardi 10 avril 2012

Antigone Z, une situation inadmissible


Nous ne pensions pas, lors de la réunion publique organisée vendredi 6 avril sur le thème de la croissance bleue et au cours de laquelle a été abordé le sujet des droits sociaux des marins, que l'exemple de l'Antigone Z viendrait malheureusement illustrer les propos d'Annick Le Loch, Isabelle Thomas, Vice-Présidente de la Région Bretagne en charge de la mer et Pierre Karleskind , Conseiller Régional, Président de la commission finances, Délégué aux affaires européennes.

Après s'être entretenue dimanche avec l'équipage, Annick Le Loch s'est rendue aujourd'hui, accompagnée de Yannick Poulhazan, au point presse organisé à bord du cargo frigorifique.

Jean-Paul Hellequin, Président de l'association Mor Glaz, Sergey Smismkin capitaine du navire et Laure Talloneau, inspectrice de la Fédération Internationale des ouvriers du Transport et mandatée pour suivre ce dossier, ont informé et demandé aux élus présents d'user de leur pouvoir pour actionner les leviers nécessaires pour mettre fin à cette situation.

Aussi nous apportons notre soutien aux 10 membres de l'équipage en grève qui ne sont pas payés pour certains depuis 11 mois. La libéralisation à tout va du transport maritime entraine cette précarisation des salariés, cette forme d'"esclavagisme moderne" où un armateur peut se dédouaner de toutes règles sociales.

Face à ces situations trop fréquentes et inadmissibles, une réponse politique ferme doit être apportée tant au niveau européen qu'au niveau international pour imposer le respect de règles sociales et environnementales, que le flou ne prédomine pas et ne profite pas aux mauvais armateurs.