Actualités

jeudi 02 août 2012

1 600


Tous les 100 jours, le regard des élus socialistes sur la vie municipale.

 

" 1 600 jours de droite à Douarnenez. Les 100 jours qui viennent de s’écouler depuis fin mai ont vu la ville contribuer largement (62, 7 % des voix) à l’élection d’Annick Le Loch comme députée, lui permettant ainsi d’effectuer un second mandat à l’Assemblée nationale, dans la majorité présidentielle de François Hollande. Rassemblés, nous avons su porter haut les couleurs du changement, dans les 4 quartiers de la ville.

Des « primaires citoyennes » (septembre / octobre 2011) aux élections présidentielle et législative de ce printemps, nous avons multiplié les rencontres et débattu avec beaucoup d’entre vous. Vous nous avez fait part de vos critiques, parfois et de vos espoirs, souvent. Vous nous avez dit et redit être fatigués et honteux de cette image, dramatique, aujourd’hui donnée de Douarnenez, de ces Conseils municipaux affligeants, de ces insultes tenues publiquement par certains élus envers d’autres élus… bref, vous nous avez dit être lassés par le « spectacle » qu’est malheureusement devenue la politique locale. Nous avons longuement discuté de tout cela avec vous et nous partageons pleinement votre sentiment.

Que ce soit la délégation de service public pour l’aire de carénage de Tréboul, les travaux envisagés pour le centre nautique et pour les halles ou le projet d’aménagement d’un espace paysager et d’un jardin social à Pouldavid, nous avons expliqué nos doutes ou réserves à la majorité. Le maire et son équipe n’y ont jamais prêté attention. Le débat est impossible.

Ces nombreuses discussions que nous avons eues ensemble nous ont confirmé qu’une autre politique municipale était espérée. Nous prendrons bien évidemment toutes nos responsabilités pour transformer cet espoir en réalité.

Pour les élections municipales de 2014, la gauche douarneniste devra réussir son rassemblement, dans le respect des votes exprimés par les Douarnenistes, en permettant le renouvellement nécessaire des équipes et des pratiques, en mêlant expérience, innovation et ouverture d’esprit. Nous travaillons et continuerons de travailler pour permettre ce changement municipal."

 

Tangi Youinou, Hervé Fourn et Annick Le Goff - Conseillers municipaux socialistes - Pour le rassemblement douarneniste