Actualités

samedi 15 décembre 2012

Echos du Conseil


Le vote des élus socialistes lors du Conseil municipal du 14 décembre 2012.


Fiscalité directe : vote pour la non augmentation des impôts locaux.

Budget primitif : vote contre. Budgets annexes : abstention.

Subventions aux associations : vote pour. Tangi Youinou et Annick Le Goff ont une nouvelle fois regretté le manque de lisibilité des informations données aux élus (pas de comparatif entre années, méconnaissance du montant de la subvention sollicitée par l'association...).

Tarifs de l'eau : Tangi Youinou a proposé au Conseil municipal de réfléchir à une tarification sociale. A suivre...

Tarifs de mise à disposition de la salle des fêtes et de la salle Jules Verne : abstention. Annick Le Goff a regretté que les syndicats et partis politiques ayant une assise à Douarnenez soient contraints de s'affranchir d'un tarif désavantageux (nouvelle tarification de 155 € proposée par la droite). Les socialistes auraient souhaité que syndicats et partis puissent bénéficier du tarif appliqué aux associations du Pays de Douarnenez (première réservation gratuite puis tarif de 68 ou 135 €). Refus de la majorité. Idem pour les tarifs proposés pour la mise à disposition de l'auditorium.

Restructuration des Halles : vote contre. Annick Le Goff a notamment rappelé que " le Conseil municipal a à se déterminer en ce mois de décembre 2012 pour un projet de réaménagement des halles plus travaillé qu'en octobre 2011 mais non encore finalisé (...). L'an dernier, votre projet était estimé à 2 M€ ; 14 mois plus tard, il atteint plus de 4 M€... Jusqu'où allez-vous nous amener ? La Ville n'a pas encore fini de payer les travaux décidés par l'équipe municipale de Jocelyne Poitevin à laquelle vous apparteniez, vous y siégez même en qualité d'adjoint au maire... (...). La restructuration que vous proposez ne sera pas source de tissage de lien social. Ce projet, loin de dynamiser les halles, les détruira. Votre projet ne semble pas mûri, notamment sur les questions de la circulation des camions (pour le matériel des spectacles, le "dégagement", forcément vers le port du Rosmeur), du parking (la construction d'un étage à l'actuel parking des halles ?) et de la place du piéton en ville." L'élue a également interrogé la majorité sur les financements prévus, rappelant que la participation du Conseil général était conditionnée à un diagnostic culturel et à une étude sur les conditions de fonctionnement de la salle, aujourd'hui inexistants. Annick Le Goff et Hervé Fourn ont été élus membres (titulaire et suppléant) du jury chargé de suivre ce dossier adopté par seulement 19 voix...

Approbation du contrat de délégation de service public de transport urbain : abstention. Annick Le Goff a souligné que certains quartiers étaient mal déservis et que, pour certaines rues, les enfants ne bénéficiaient pas aujourd'hui de bus permettant de rejoindre le collège Jean-Marie Le Bris pour les cours de 8h.