Actualités

samedi 16 février 2013

Où est le projet éducatif local ?


 

" Les mots me manquent…

Le 19 juillet 2010, vous nous promettiez de nous transmettre rapidement un diagnostic éducatif, car annoncé comme réalisé en bonne et due forme selon vos propres mots ; ce diagnostic devait être le socle sur lequel s’appuyer pour élaborer un projet éducatif local (PEL).

31 mois plus tard, nous recevons ce document de 14 pages.

9 de ces pages nous rappellent un certain nombre de données démographiques, et nous présentent les services et équipements existants sur la ville.

4 autres pages correspondent à une liste d’actions. Il serait d’ailleurs instructif d’y noter la date de lancement de ces actions éducatives, pour indiquer en toute transparence celles que vous avez initiées de votre propre chef depuis 5 ans.

9 pages de données pratiques, 4 pages d’une liste d’actions ; reste donc une seule et unique page pour donner sens à votre projet éducatif. La lecture et la relecture de cette page nous laissent perplexes. Car nous n’y apprenons rien. Vous y évoquez juste ce que pourrait être votre PEL, sans plus de précisions, avouant par là même qu’il n’existe pas aujourd’hui et que le document soumis au vote de ce soir n’est qu’une compilation de données statistiques et d’actions diverses, menées pour la plupart d’entre elles depuis de nombreuses années.

Diagnostic, orientations, objectifs et actions : un PEL devrait être construit sur un schéma de ce type. Force est de constater que votre document ne répond pas à cette attente. Sans doute qu’en matière éducative vous fallait-il présenter quelque chose à la hâte, à un an de la fin de votre mandat… Nous aurions trouvé plus intéressant et sérieux d’y travailler ensemble dès 2008 !

Car un PEL dit ce que les acteurs locaux envisagent pour assurer collectivement leurs responsabilités et accompagner des générations successives d’enfants jusqu’à l’âge adulte. Il dit par conséquent aussi quels adultes ces acteurs locaux espèrent former. Le PEL permet à tous les partenaires éducatifs de fixer des objectifs communs, de s’approprier une culture et un langage partagés. Le PEL est en effet une démarche qui doit permettre une relecture de l’ensemble du champ éducatif, du diagnostic aux actions elles-mêmes, pour produire collectivement du sens, dans un contexte donné et sur un territoire donné.

Comme nous venons de vous le dire, ce document est très loin de répondre à ces objectifs. C’est une réelle déception pour nous.

Parce qu’il ne s’agit pas d’un PEL, le vote que vous proposez nous semble de fait sans objet. Nous n’y participerons donc pas."

Tangi Youinou