Actualités

vendredi 01 mars 2013

Disparition de F. Seligmann


" C’est avec une grande tristesse que j’apprends la mort de Françoise Seligmann.

Engagée dans la Résistance pendant la guerre, Françoise Seligmann deviendra compagnon de
route de Pierre Mendès-France au sein de l’Union des forces démocratiques, puis collaboratrice de
François Mitterrand au parti socialiste.

Secrétaire nationale aux organismes centraux de 1983 à 1992, sénatrice de 1992 et 1995, elle alliait
une éthique intransigeante et une foi inébranlable dans la capacité réformatrice de l’action politique.

A l’origine du prix Seligmann contre le racisme, elle a été présidente d’honneur de la Ligue française
pour la défense des droits de l’homme et du citoyen. La fondation Seligmann, créée en 2004, oeuvre
aujourd’hui pour la tolérance et la fraternité entre citoyens français et étrangers dans notre pays.

La France perd aujourd’hui une grande socialiste, une grande journaliste, et une ardente défenseur
des droits de l’homme et des valeurs humanistes.

En mon nom personnel et au nom du parti socialiste, j’adresse mes pensées les plus chaleureuses et
mes condoléances les plus sincères à la famille et aux proches de Françoise Seligmann."

Harlem Désir, premier secrétaire du parti socialiste, le 28 février 2013