Actualités

dimanche 04 octobre 2009

Crise agricole : les élus se mobilisent


"L’agriculture européenne traverse une crise sans précédents depuis trente ans, qui frappe non seulement la production laitière mais l’ensemble des filières agricoles. La mobilisation européenne des producteurs laitiers au travers de la grève entamée le 10 septembre ne peut qu’interpeller les responsables politiques.

La politique de dérégulation des marchés agricoles, qui sous-tend la redéfinition de la Politique Agricole Commune (PAC), conduit aujourd'hui à la multiplication des crises. En abandonnant l’agriculture aux aléas spéculatifs internationaux, la politique communautaire semble s'accommoder d'un effondrement généralisé de la valorisation des productions agricoles qui condamne à courte échéance les exploitations les plus fragiles et à terme tout espoir d'un modèle équilibré d’agriculture.

Cette politique de dérégulation conduit à court terme à la disparition de 30 000 exploitations laitières françaises. Elle prépare en outre un double mouvement de concentration des exploitations d’une part, et d’intégration économique des producteurs aux industriels de la transformation d’autre part. Cette orientation est incompatible avec les exigences sociales, environnementales et de cohésion territoriale qui devraient orienter la nouvelle politique européenne.

Forts de ce constat et devant la mobilisation générale du monde agricole, à laquelle ils apportent leur plein soutien, les élus de l’Ouest Cornouaille adressent à la Commission Européenne leur souhait de voir rétablis et de nouveau respectés les objectifs assignés à la PAC dans le Traité de Rome soit :

  • assurer un niveau de vie équitable à la population agricole, notamment par le relèvement du revenu individuel de ceux qui travaillent dans l'agriculture

  • stabiliser les marchés

  • garantir la sécurité des approvisionnements

  • assurer des prix raisonnables aux consommateurs.

Enfin, l’objectif d’accroissement de la productivité en développant le progrès technique et en assurant une utilisation optimale des facteurs de production, notamment de la main d’œuvre, s'il reste d’actualité, ne peut désormais s’entendre que dans le respect des impératifs sociaux, environnementaux et sanitaires qui régissent l’ensemble des politiques européennes.

Les élus de l’Ouest Cornouaille demandent que des outils publics de gestion de l’offre soient restaurés pour assurer une production économiquement, socialement et territorialement équilibrée. Dans cette perspective, l’abandon définitif des quotas laitiers en 2015 voté en décembre 2008 doit impérativement être réexaminé au regard de l’ampleur de la crise laitière au niveau européen. Enfin, un modèle européen de contractualisation ne peut être imposé aux producteurs.

A l’évidence, il faut en finir avec une révision de la PAC qui continuerait de s'enferrer dans une orientation libérale et redéfinir des outils de gestion et de régulation des marchés pour l’ensemble des filières de production agricole.

L’aménagement des territoires européens dans le respect de leurs tissus sociaux, environnementaux et économiques, la souveraineté, la sécurité et la qualité alimentaire de l’Europe sont suspendus à ces choix que l’Union Européenne doit arbitrer dans les semaines et les mois à venir."

(Photo -  Le Télégramme)

Signataires : Jacqueline DONVAL, maire d’Audierne, conseillère générale, Nadine KERSAUDY, maire de Cléden-Cap-Sizun, Jean-Claude DUPRE, maire de Combrit, Paul GUEGUEN, maire de Confort-Meilars, Yvon DAGORN, maire de Guengat, Daniel GLOAGUEN, maire de L’Île-Tudy, Sébastien STEPHAN, maire de Le Juch, Bernard LE GALL, maire de Mahalon, Président de la Communauté de Communes du Cap Sizun, Jacqueline LAZARD, maire de Penmarc’h, Jean-Louis CARADEC, maire de Peumerit, Maurice LEMAITRE, maire de Plogoff, Michel BUREL, maire de Plovan, Pierre PLOUZENNEC, maire de Plozévet, Henri MOAN, maire de Pont-Croix, Daniel COUIC, maire de Pont-L’Abbé, Alain DONNART, maire de Primelin, Jacques AUGE, maire de Saint-Jean-Trolimon, David CHEVRIER, maire de Treffiagat, Claude BOUCHER, maire de Tréguennec, Jean L’HELGOUARC’H, maire de Tréméoc, Raynald TANTER, conseiller général, Jean-Claude LESSARD, conseiller régional, Annick LE LOCH, députée, conseillère générale.