Actualités

dimanche 28 juillet 2013

Echos du Conseil municipal de juillet 2013


Les votes des élus élus socialistes lors de la séance du Conseil municipal du 26 juillet 2013

Représentation communale au Conseil communautaire de Douarnenez communauté : pour. Il était proposé de maintenir la composition actuelle du Conseil communautaire à 22 conseillers, dont 10 représentant la commune de Douarnenez (et 3 pour chacune des 4 autres communes membres de l'intercommunalité). Tangi Youinou a redit son regret de ne pas voir dès 2014 les élus communautaires élus au suffrage universel direct, sur la base d'un projet territorial proposé à la population.

Initiation à la langue bretonne dans les écoles publiques : pour. Il s'agit de la poursuite du dispositif mis en place par la gauche (convention entre la Ville, le Conseil général du Finistère et le Conseil régional de Bretagne). Tangi Youinou a salué la non remise en cause de cette démarche par la droite et dénoncé les propos déplacés vis-à-vis du breton, tenus par certains responsables de l'UMP à l'occasion du Cornouaille - festival qui se tenait cette semaine à Quimper.

Culture : les élus socialistes ont voté pour les dossiers présentés (demandes de subvention) à l'exception du "parrainage culturel" proposé entre la Ville et la société SAS Trébouldis (centre commercial Leclerc). Tangi Youinou a rappelé la position des élus PS : " Nous sommes opposés, par principe, à ce genre d'association entre une entreprise et une collectivité publique." Il ne s'agit pas, en effet, d'un partenariat mis en place pour soutenir un projet collectivement partagé mais bel et bien d'un lien organique, financier et de communication entre la Ville de Douarnenez et une entreprise... La nuance est de taille.

Les Halles : les socialistes se sont opposés à l'autorisation donnée au maire de signer un marché dans le cadre du projet de restructuration des Halles. Tangi Youinou a rappelé une nouvelle fois la position du PS sur ce projet : " Nous ne vous donnerons pas, ce soir, l'autorisation de signer ce marché. Parce que nous sommes opposés à votre projet, dans sa partie culturelle. Nous redisons que les Halles ne sont pas le bon endroit pour construire un équipement culturel de ce type." Hervé Fourn a également interrogé la majorité sur les financements envisagés pour ce projet "phare" des élus UMP. Le diagnostic culturel, condition sine quo non pour un engagement financier du Conseil général, n'est toujours pas réalisé et le maire a reconnu avoir d'ores et déjà "perdu" 200 000 €... Rappel des faits : à quelques semaines de l'élection présidentielle de 2012, par courrier du 14 février 2012 pour être précis, l'ancien Président de la République promettait le versement de 200 000 € pour aider ce "dossier" porté par le maire UMP de Douarnenez. Le fait du prince... Entre temps, le Président de la République et certaines pratiques ont changé... Résultat du vote du Conseil municipal : 13 voix contre, 19 pour. Très petite majorité...