Actualités

dimanche 03 mai 2015

Hôpital - la réaction d'Annick Le Loch


La mauvaise foi et la manipulation, devenues voies d'action pour le Président du Comité des usagers de l'hôpital de Douarnenez ?

Le Président du comité des usagers de l'hôpital de Douarnenez a tenu à me rappeler la situation préoccupante de l'établissement. Par les différentes démarches que j'ai menées depuis le début de l'année 2014 (interpellations de la Ministre de la Santé, du Directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS), du Président de l'Union Hospitalière de Cornouaille, échanges avec les acteurs locaux, PARTICIPATIONS aux manifestations de soutien, facilitations d'audiences,...), il ne me semble pas avoir failli, ni dans mon attention, ni dans mon action.

Je note que certains me rejoignent bien tardivement pour demander enfin le respect du Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens de l'Union Hospitalière de Cornouaille signé le 10 janvier 2014, contrat qui prévoyait les conditions d'organisation du Bloc Opératoire de Cornouaille et les contours de l'activité chirurgicale sur l'hôpital de Douarnenez.

Pour ma part, j'ai toujours défendu, non pas la concentration des moyens sur l'hôpital de référence, mais bien la coopération sanitaire territoriale entre les établissements, une coopération gage de qualité pour une prise en charge de proximité des patients.

Pour l'heure, la priorité demeure l'aboutissement du travail mené en lien avec l'ARS afin d'assurer la présence d'anesthésistes malgré le taux important de vacance dans l'emploi au niveau national. L'autre priorité est l'écriture finalisée d'un projet médical d'établissement qui réponde aux besoins de la population qui évoluent.

Annick Le Loch - le 29 avril 2015