Actualités

vendredi 30 octobre 2009

Nous voulons un référendum


Le 3 octobre dernier, plus de 2,3 millions de personnes ont participé à la votation citoyenne sur l'avenir de La Poste.
Face à cette mobilisation sans précédent, le gouvernement a choisi de répondre par le
mépris.

 

Nous refusons la privatisation de La Poste.

Les changements de statut d'EDF et GDF ont abouti à la hausse des tarifs et à la détérioration des services pour tous.
Le changement de statut de La Poste que veut la droite est la première étape de ce démantèlement.

Les arguments avancés par le gouvernement sont faux !

La modernisation du service postal, la nécessité de trouver de nouveaux financements, le respect des normes européennes n'imposent absolument pas ce changement de statut.
La Poste a d'autres moyens de financer son développement.

Nous sommes une grande majorité de citoyens à refuser la privatisation de La Poste.
Le service public postal nous appartient.
Exigeons un référendum.


Pour la défense de tous nos territoires
Pour des services publics réformés, modernes, justes et efficaces
Parce que La Poste est notre richesse
Parce qu'organiser un débat public est une exigence démocratique

Participez à la campagne
« J'écris au Président de la République »

En envoyant une carte postale