Actualités

samedi 31 octobre 2009

Avenue de la gare : on revoit la copie !!!


L'exercice est toujours difficile et la nouvelle majorité municipale a pu le constater.
Cette réunion publique du 30 octobre sur les futurs aménagements de voirie des abords de l'ancienne gare nous a montré que la concertation, promise durant et après la campagne des municipales, n'existe pratiquement pas.
Là où il aurait fallu associer l'ensemble de la population de Douarnenez pour réaliser ce projet structurant pour notre ville, l'équipe actuelle semble s'être contentée de consulter une association de quartier ; association qui dénonce elle-même la façon de faire de la municipalité et rejette en grosse partie ce qui est proposé.
Le gros point d'achoppement de ce projet vient, sans aucun doute, de la zone située au croisement des rues de Pen ar vir, du Treiz, Ar Veret et de l'avenue de la gare. Faut-il y aménager un rond point pour sécuriser la sortie des riverains ? Le débat a tourné essentiellement autour de cette question.
Le plus surprenant vient de la conclusion du Maire. Parodiant le Conseil municipal, il a proposé à l'assemblée de voter pour l'intervention d'un cabinet d'expertise privé indépendant pour travailler sur le fameux ex-futur rond point.
Après 7 esquisses pour arriver à la version actuelle, c'est, sans doute, sa façon à lui de remercier les techniciens des services municipaux qui travaillent sur ce projet depuis un bon moment, dont les explications semblaient plutôt convaincantes et ont permis de garder un certain niveau au débat.
Nous ne parlerons même pas de la contradiction entre le discours récurrent sur l'état des finances de la ville et le fait d'engager de nouveaux fonds pour refaire un travail déjà effectué.

Gageons que ce cabinet saura associer l'ensemble des Douarnenistes à ce projet. Nous pourrions même imaginer la mise en place d'un référendum local pour trancher cette question qui engage l'avenir de notre ville.