Actualités

samedi 21 novembre 2009

Ils ont osé !


Les députés UMP ont voté, le 13 novembre, la taxation des indemnités d'accidents du travail et de maladies professionnelles. Il s'agit d'une véritable provocation.

Cette mesure est devrait rapporter 150 millions d'€ au budget de l'Etat ; une goutte d'eau comparée aux 73 milliards de manque à gagner que représentent les niches fiscales. Mais pour elles, les parlementaires UMP n'ont déposé aucun amendement.

Ce vote est d'autant plus choquant qu'il intervient à un moment où Jean-François Copé, président du groupe parlementaire des godillots UMP, tente de faire croire à la pseudo-coproduction législative. Et la seule proposition du groupe UMP à l'Assemblée nationale consiste à taxer les salariés victimes d'accident du travail ou de maladies professionnelles ?

Cet amendement doit maintenant être accepté par les sénateurs. On peut espérer qu'ils refuseront d'entrer dans le jeu de Jean-François Copé et rejetteront cet amendement inique.