Actualités

samedi 16 janvier 2010

Priorité à la formation


L'éducation et la formation sont des priorités pour les socialistes. Ils le démontrent concrètement dans les régions. C'est particulièrement le cas en Bretagne, académie dans laquelle les lycéens obtiennent les meilleurs taux de réussite au baccalauréat.

Le 1/4 du budget du Conseil régional est consacré à l'éducation.

"Notre action vise à conforter et à améliorer encore notre excellence" explique Michel Morin, vice- président du Conseil régional chargé de l'éducation. Trois programmes illustrent l'ambition éducative de la Région Bretagne.

D'abord le PPI (Programme pluriannuel des investissements immobiliers) qui vise à la construction et la rénovation des locaux scolaires, de restauration ou d'internat, de manière à offrir les meilleures conditons d'études aux lycéens bretons. Au total, 300 salles de classes ont été rénovées, 80 salles de sciences, 8 gymnases, 8 centres de documentation et d'information, 7 salles polyvalentes et 7 restaurants scolaires ont été construits ou rénovés. 3 internats (370 places) ont été construits et 13 (1 700 places) ont été rénovés. Tous ces investissements ont été réalisés selon les normes du développement durable. Le PPI 2010 - 2014, voté en juin 2009, est doté de 442 millions d'€.

La Région soutient également les projets éducatifs des lycées grâce au programme Karta, lancé en 2005. Il a pour objectif d'encourager les actions autour de la santé et de la qualité de vie, du développement durable, de l'ouverture au monde ou de l'art, de la culture et de la science. 1 300 projets sont éligibles chaque année pour un budget de 2, 2 millions d'€.

La mise en place du chèque livre correspond à un engagement de la campagne de 2004. Avant cette date, les lycéens devaient entièrement assumer l'achat des manuels scolaires.  Dès la rentrée 2004, un système de versement direct aux familles fut mis en place. Puis, suite à une évaluation et une concertation avec les associations de parents d'élèves, la Région a modifié son dispositif. La collectivité remet à chaque lycéen un chéquier d'une valeur de 60 € qui permet de garantir la gratuité des manuels scolaires. Au total, la Région a accordé 7, 2 millions d'€ pour garantir l'égalité des chances.

Dans le même esprit, une aide au premier équipement a été mise en place pour les élèves des filières techniques pour un montant de 550 000 €.

La priorité accordée à la formation durant le premier mandat de la majorité régionale sera confortée dans le projet qui sera présenté à la fin du mois de janvier.